Système CROS : La solution à la surdité totale unilatérale

Le système CROS, qu'est ce que c'est ?

appareil auditif en Système CROS

Si l'une de vos oreilles a une surdité totale (on parle de cophose) ou quasi-totale et que votre médecin ORL a conclu qu'elle n'était plus appareillable, il existe une solution pour "entendre" à nouveau du coté atteint : c'est le système Cros (controlateral routhing of signal). Un premier appareil (l'émetteur) est placé sur l'oreille déficiente, il capte puis transmet les sons par ondes radios à un deuxième appareil auditif (le récepteur) placé sur l'oreille "entendante". Finies les situations dans lequel vous étiez obligé de tourner la tête lorsqu'on vous parlait du "mauvais coté" : vous percevez à nouveau les sons à 360° !

Cas du système BICROS

Si votre oreille entendante présente une perte auditive, l'appareil récepteur amplifiera également les sons pour compenser la perte auditive. Dans ce cas les sons seront donc captés et amplifiés depuis votre oreille droite et gauche.

Sur certains modèles il est maintenant possible d'ajuster séparément le niveau d'amplification du son capté du coté de l'oreille déficiente de celui du son capté de coté de l'oreille "entendante". Cet ajustement est permit grâce au bouton de réglage placé sur l'appareil.

prothèse auditive en système CROS ou BICROS

Nos solutions cros et bicros

Il existe plusieurs fabricants qui proposent ce type de système. Les appareils peuvent être placés derrière l'oreille (on parle de contours d'oreilles) ou directement dans votre conduits auditifs (ce sont dans ce cas des appareils ITC). Le coût est sensiblement identique (voir plus bas).

Voici des exemples de solutions actuellement disponibles dans vos centres Unisson :

- Les solutions Phonak CROS :

- Les solutions Widex CROS :

  • Les CROS FASHION et CROS DREAM de widex
  • Les appareils auditifs Widex de la gamme DREAM

Remboursement

Si vous faites l'acquisition d'une solution CROS ou BICROS, sachez que l'appareil auditif récepteur est remboursé par la sécurité sociale et votre mutuelle, cas échéant (au même titre qu'un appareil classique). En revanche, l'appareil émetteur lui n'est pas remboursé car ce dernier est considéré comme un accessoire.