Les causes et conséquences d'une perte auditive

Quels sont les facteurs responsables d'une perte d'audition ?

Le vieillissement : Avec l'âge, le système auditif se dégrade. Les cellules cilliées de l'oreille interne disparaissent progressivement, provoquant une baisse des capacités auditives. Ce type de surdité appellée Presbyacousie est dite naturelle, touchant principalement les personnes agée de plus de 50 ans. Celle-ci s'apparente à la presbitie.

Traumatisme auditif : une perte d'audition peu survenir à la suite d'un traumatisme sonore. Cette déficience auditive est due à une exposition ponctuelle ou répété à des bruits d'une intenssité excessive, provoquant une stimulation abusive des cellules cilliées de votre oreille.

Causes médicales : il est possible qu'une perte auditive soit d'origine médicale. C'est notament le cas de certaines infections pouvant endommager les nerfs de l'oreille ou le cerveau (rougeole, oreillons, méningite, scarlatine...). L'utilisation de certains médicaments (ototoxiques) peut également provoquer d'importantes lésions à l'oreille interne en cas de consommation excessive à court et long termes (antibiotiques : Aminoglycosides, Erythromycine, Vancomycine; anti-inflammatoires non stéroïdiens, Diurétiques, médicaments anticancéreux...). Pour prévenir les risques, si vous avez des prédispositions à la surdité (génétique) ou une perte auditive déja existente, parlez-en à votre médecin lorsque celui-ci vous prescrit un traitement.

Quelles sont les conséquences d'une surdité ? l'appareillage auditif est-il enviseagable ?

Votre perte auditive est légère :

  • vous avez des difficultés de compréhension en groupe ou en milieu bruyant
  • vous avez des problèmes surtout avec les voix faibles ou mal articulées
  • vous faites répêter pour bien comprendre
     

S’appareiller est facile et demande une période d’accoutumance courte. Il est préférable d'envisager rapidement l'appareillage auditif afin de conserver et entretenir vos capacités de compréhension.

Votre perte auditive est moyenne :

  • vous montez le volume de la télévision
  • certaines voix sont difficiles à comprendre au téléphone
  • si l’interlocuteur n’est pas en face votre compréhension est mauvaise (quand on vous parle depuis une autre pièce, dans votre dos etc.)
  • le “brouhaha” vous gêne pour vous concentrer sur la conversation
  • les discussions longues vous fatiguent rapidement
  • vous n’osez plus faire répêter deux ou trois fois, vous renoncez à comprendre certaines phrases
     

L’appareillage est plus compliqué, vous risquez de mettre plusieurs mois à vous habituer aux appareils. Un port quotidien est indispensable.

Votre perte auditive est sévère :

  • vous évitez les situations de groupe, vous vous repliez sur vous-même (danger d’isolement social)
  • les conversations sont difficiles même en face à face, au bout d’une dizaine de minutes il vous devient difficile de continuer à bien suivre.
     

Il n’est pas trop tard pour s’appareiller mais cela vous demandera des efforts importants pour parvenir à supporter les appareils. L’amélioration de votre compréhension prendra du temps.

Les conséquences connues d'une perte auditive

La perte auditive, même légère, peut placer la personne dans une situation de handicap, à plusieurs niveaux (physique, mental, social...). Le premier risque pour une personne malentendante est de s'isoler progressivement et d'éviter les interractions avec son entourage (sorties entre amis, repas de famille, activités de groupe...). L'exclusion progressive des personnes atteintes de surdité est une réalité qui ne doit pas être oubliée, ni minimisé.

Plus généralement, on peut constater plusieurs conséquences liées à la dégénérescence du système auditif :

- Conséquences physiques : fatigue, maux de têtes, acouphènes, stress, hypertension, perte d'équilibre...

- Conséquences psychologiques : dépression, difficultés à se concentrer, sentiment de honte, perte de confiance en soi...

- Conséquences sociales : isolement et difficultés croissantes à communiquer