Le réglage des appareils auditifs à distance, le futur de l’audioprothèse ?

Le suivi audioprothétique implique pour le patient de se déplacer pour faire régler ses appareils auditif. Pour l’audioprothésiste, cela se traduit par du temps consacré à ces visites de contrôle. Avec le développement de nouvelles solutions permettant de régler les prothèses à distance, le modèle traditionnel tends à se réinventer. Pour autant, ces innovations présentent aujourd’hui leurs limites, tant sur le plan technique que celui de la relation client. Ces innovations encore en développement, posent une question déontologique à la profession, tout en y apportant son lot d’opportunités.

Une solution à la proximité géographique et les problèmes de mobilité

Le télé-réglage des appareils auditifs permet de répondre à une problématique de taille, l’absence d’audioprothésistes dans certaines régions ainsi que les difficultés de mobilité de certains patients, majoritairement âgés. Le télé réglage permet de rapprocher les patients et leur audioprothésiste en limitant les déplacements. Cela offre de nouvelles possibilités, notamment pour les personnes à mobilité réduite qui nécessitent une prise en charge à domicile. Le manque d’audioprothésistes sur le territoire, poussant des patients à faire des kilomètres pour s’appareiller, pose problème. Le télé-réglage permet d’y répondre, du moins partiellement, tant que le numerus clausus en audioprothèse ne sera levé.

De nouvelles solutions voient le jour, le télé-réglage tend à se démocratiser

Certaines entreprises comme audioproconnect.com, développent actuellement des solutions de réglage à distance à destination des audioprothésistes. Compatible avec une grande majorité de marques et modèles, la solution audioproconnect permet au technicien de régler l’équipement d’un patient dans un centre éloigné. Ce système permet à l’audioprothésiste de se « démultiplier » selon leurs mots. L'audioprothésiste peux prendre un rendez-vous de contrôle dans un centre situé à Paris ou encore Marseille, tout en étant domicilié à Strasbourg. Cette solution est profitable aux audioprothésistes qui peuvent limiter leurs déplacements. Celle-ci permet de répondre à la demande de rendez-vous des patients avec plus de flexibilité. En revanche, nous sommes loin de ce que nous pouvons attendre du télé-réglage, soit l’absence totale de déplacements pour le patient. [caption id="attachment_506" align="aligncenter" width="715"]Réglages à distance avec Resound Assist Principes de fonctionnement du nouveau logiciel de réglage à distance de GN Resound, ReSound Assist[/caption] C’est ce que proposent aujourd’hui certains fabricants, Siemens et GN Resound en tête. Véritables pionniers en matière d’innovation audiologique, ces deux marques intègrent désormais des fonctions permettant à l’audioprothésiste d’effectuer certains ajustements et mises à jour à distance. Connecté au cloud, le logiciel d’adaptation y stock les données de réglage. Celles-ci sont sont ensuite transmises au smartphone du patient, lui-même connecté aux aides auditives. En plus de l’adaptation, l’application mobile permet de garder le contact avec son audioprothésiste, pour demander conseils, aide et assistance. Ces technologies apportent un double avantage, le premier étant de limiter les déplacements inutiles en laboratoire, pour des ajustements mineurs, mais aussi d’aller plus loin dans le suivi du patient et la relation client.

Les limites du télé-réglage, le réglage à distance ne doit pas remplacer l’audioprothésiste

Avec le télé-réglage, une question déontologique se pose. L’audioprothésiste devra-t-il substituer sa présence physique à une présence numérique et distante ? Le temps où les patients devront se passer totalement de visites en laboratoire semble lointain. Pourtant, cette question mérite d’être posée compte tenu de la rapidité des progrès techniques engagés dans le secteur. La relation client et la satisfaction des patients, passent par la relation humaine. Lors d’une visite en laboratoire, le contact avec l’audioprothésiste permet de rassurer et dédramatiser l’appareillage, une démarche difficile à entreprendre pour une personne malentendante. L’écoute et le conseil sont déterminants pour assurer la vente et le suivi des patients. Le réglage à distance pourrait, s’il devenait la norme, détériorer cette relation. Il conviendra donc de trouver un juste milieu pour conserver les bénéfices des rencontres avec son audioprothésiste. Le réglage à distance, comme la vente en ligne, pourraient à terme changer profondément la façon de concevoir l’audioprothèse et le métier d'audioprothésiste. Restant un domaine médical, l’innovation doit être contrôlée pour pouvoir être bénéfique aux deux parties. Pour autant, il ne faut pas s’inquiété de ces nouveautés. Celles-ci s’inscrivent dans l’évolution des nouvelles technologies de l’information et apportent des solutions bénéfiques pour les centres d’audioprothèse (organisation, patientèle...) et pour les patients (limiter les déplacements, plus grande disponibilité de l'audioprothésiste...). Il conviendra en revanche d'en contrôler l'usage et de garder en tête l'importance du relationnel dans le suivi, clé de voûte d'une relation audio - patient vertueuse.