Icône de recherche
Icône de téléphone 0 801 840 986 Appel gratuit
sourd et malentendant

Quelle est la différence entre sourd et malentendant ?

Souvent considérés comme similaires, les termes "sourd" et "malentendant" ne signifient pourtant pas la même chose. Unisson vous aide à y voir plus clair et à comprendre les différences qui se cachent derrière ces deux notions.

Un expert Unisson à votre écoute

De 9h à 19h du lundi au vendredi et de 9h à 12h le samedi

Icône de téléphone 0 801 840 986
Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Sourd ou malentendant ?

Le terme générique “déficience auditive” englobe différentes pathologies liées à la baisse d’audition ou la perte d’audition. Parmi les personnes souffrant de déficience auditive on distingue deux grandes catégories : les sourds et les malentendants.

Les sourds sont des personnes généralement nées avec un trouble auditif les empêchant de percevoir les sons. Il peut également s’agir de personnes ayant perdu l’audition avant l’acquisition de la parole, soit avant l’âge de 3 ans. Une personne malentendante a quant à elle perdu l’audition ou a vu son audition diminuer après avoir acquis la parole. Il s’agit souvent dans ce cas de perte d’audition liée à l’âge.

Communiquer : langue des signes, lecture labiale, LPC

Les sourds et les malentendants doivent apprendre à communiquer différemment pour pouvoir échanger avec les autres malgré leur handicap. De manière générale, les personnes sourdes de naissance ou devenues sourdes à l’enfance avant l’acquisition de la parole apprennent un nouveau langage, la langue des signes française (L.S.F.) afin d’avoir une communication signée. Les malentendants vont quant à eux apprendre la lecture labiale pour essayer de lire sur les lèvres de leur interlocuteur.

Le code LPC (Langue française Parlée Complétée) est une association de mouvements de la main et de parole qui a pour but de rendre la langue française accessible aux personnes souffrant de déficience auditive à différents degrés (principalement en situation de surdité moyenne, profonde ou totale). Ce code complète généralement la lecture labiale et permet aux malentendants de mieux comprendre les messages oraux.

Se faire appareiller

Pour pouvoir avoir un mode de communication oral, les sourds et les malentendants peuvent bénéficier d’un appareillage ou d’un implant. Une personne sourde de naissance pourra se voir proposer un implant cochléaire. Les malentendants souffrant de surdité légère ou sévère pourront être appareillés afin d’améliorer leur qualité de vie. Le port d’aides auditives permet aux personnes qui perdent progressivement l’audition de ralentir le déclin cognitif et de conserver une vie sociale active.

Pour en savoir plus sur la surdité et les communautés qui s’y intéressent au quotidien, de nombreuses associations ont vu le jour, tout comme la Journée Nationale de l’Audition qui a pour but d’informer sur les différents troubles auditifs. N’hésitez pas également à consulter votre médecin ORL ou votre audioprothésiste pour réaliser un bilan auditif ou trouver une solution, médicale ou non, adaptée à votre déficit de l’audition.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson