Icône de recherche
Icône de téléphone 0 801 840 986 Appel gratuit
aides financieres appareils auditifs

Conseils et informations sur les aides financières pour appareil auditif

Chez Unisson, des aides pour l’achat de vos prothèses auditives vous sont proposées. Toujours dans l’idée de faciliter l’accès aux aides auditives, nous prévoyons plusieurs facilités pour le financement de vos appareils auditifs. Paiement en plusieurs fois, tiers-payant… Tout est mis en œuvre pour vous soutenir dans votre démarche. Vous découvrirez également dans ce dossier les différentes aides financières exceptionnelles auxquelles vous pouvez prétendre.

Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Les aides financières

Qu’il s’agisse de presbyacousie, d’acouphène ou d’autres pathologies, la perte ou l’altération de l’ouïe peut nécessiter le port d’un appareil adapté. Afin de financer votre prothèse auditive, il existe des solutions pour réduire son prix d’achat, voire envisager une prise en charge intégrale.

Quelles sont les aides financières pour appareil auditif ? Comment bien appréhender les démarches pour en bénéficier et remplir les obligations administratives associées ? Le point sur les informations et recommandations à retenir pour vous permettre de mieux entendre à moindre coût.

Quelles sont les principales aides financières pour les appareils auditifs ?

Si elles sont versées par l’État via la Sécurité sociale, les aides financières pour les appareils auditifs varient en fonction de l’évolution législative. À ce titre, les conditions d’obtention ont fait l’objet d’un remaniement à la suite de la réforme “100 % santé” du 1er janvier 2019.

Il est également possible de bénéficier d’un complément de remboursement si vous disposez d’une mutuelle santé. Le montant de la prise en charge peut dépendre de votre âge et/ou de la pathologie nécessitant le port d’une prothèse auditive.

Nous avons crée pour vous un simulateur de remboursement de vos appareils auditifs, n’hésitez pas à le tester.

Les salariés dont le statut de travailleur handicapé est reconnu peuvent aussi prétendre à une aide financière pour appareil auditif : il s’agit de la prestation de compensation du handicap (PCH). Elle est réservée aux personnes dont le revenu annuel est inférieur à 27 000 €.

Toujours en considérant vos conditions de ressources, une déduction fiscale de 50 % des coûts supportés est possible lors de la déclaration de revenus sous le régime des frais réels. Il existe aussi des subventions spécialement dédiées aux personnes âgées, comme l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées).

D’autres solutions permettent d’alléger votre budget. Parmi celles-ci, on peut évoquer :

  • la subvention versée par l’Association de gestion des fonds pour l’insertion des personnes handicapées (ou AGEFIPH),
  • le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (ou FIPHFP),
  • l’aide de l’Obligation d’emploi des travailleurs handicapées (ou OETH),
  • la complémentaire solidaire (anciennement CMU-C).

De plus, dans les centres auditifs Unisson, vous sont proposés :

  • tiers payant : vous n’avez pas à avancer les parts prises en charge par la Sécurité Sociale (assurance maladie) et par votre mutuelle,
  • 10x sans frais : vous avez la possibilité de régler jusqu’à 10 fois sans frais et sans conditions, afin de mieux maîtriser votre budget.

Comment obtenir une aide financière pour un appareil auditif ?

Afin de bénéficier d’une aide financière pour appareil auditif, il convient de bien identifier les interlocuteurs et organismes auxquels s’adresser. Pour la prise en charge par l’État, vous devez vous tourner vers la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre domicile. Pour votre mutuelle santé, contactez l’organisme d’assurance auprès duquel vous avez souscrit votre contrat.

Notre équipe se charge des démarches administratives et peut contacter votre mutuelle afin de connaître vos remboursements. Nous vous invitons à contacter notre service client au 0 801 840 986 (service gratuit)

En ce qui concerne la prestation de compensation du handicap, les démarches sont à effectuer auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Les fonds et aides précédemment évoqués, comme la subvention de l’AGEFIPH, nécessitent de faire appel aux organismes éponymes. Quant à l’ASPA, elle est réservée aux personnes retraitées à faibles revenus ; votre demande est à remettre à votre caisse d’assurance vieillesse. À noter que vous pouvez obtenir une aide financière pour appareil auditif auprès de la DDASS (Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale) si la prothèse est destinée à un enfant.

Comment avoir un appareil auditif gratuit ?

En respectant certains critères, vous pouvez bénéficier de la gratuité pour votre prothèse auditive. Vous pouvez par exemple opter pour un équipement de catégorie 1 ou inclus dans le dispositif “panier audio”.

Vous pouvez également faire appel à des audioprothésistes militants comme Unisson. Les prix de nos appareils auditifs sont environ 40% moins chers que la concurrence, à référence et prestation identiques.

Assurez-vous également de la possibilité de cumuler plusieurs aides financières pour appareil auditif. Cela vaut pour le remboursement de la Sécurité sociale, le complément de la mutuelle santé et les subventions pour personnes handicapées.

En règle générale, le calcul de l’aide s’appuie sur le “reste à charge”, sachant que votre CPAM vous verse actuellement 60 % du montant sur une base forfaitaire de 400 €, soit 240 €.

Si vous disposez d’une complémentaire santé avec un haut niveau de garanties, il est possible que votre mutuelle couvre la somme restant due. Certaines aides financières pour appareil auditif proposent un montant forfaitaire et plafonné sur une période prédéfinie.

À titre d’exemple, la subvention de l’AGEFIPH peut financer 50 % de la facture avec un plafond de 700 € par prothèse. Une alternative consiste à sélectionner une gamme spécifique qui ne dépasse pas un prix donné. C’est notamment le cas pour les bénéficiaires de la complémentaire solidaire : le dispositif couvre intégralement les frais pour les appareils qui n’excèdent pas 800 € (coût unitaire).

Comment se faire rembourser son appareil auditif ?

Afin d’obtenir une aide financière pour appareil auditif, il est nécessaire de présenter différents documents auprès des organismes concernés. Au même titre que le délai de versement, les conditions d’éligibilité sont susceptibles de varier d’un interlocuteur à l’autre.

De même, la plupart des demandes sont à faire avant l’achat. À défaut, il y a un risque de ne pas être pris en charge au motif du non-respect des consignes édictées. De manière générale, les justificatifs suivants vous seront demandés :

  • une prescription médicale obtenue auprès d’un spécialiste ORL ou d’un médecin généraliste qui possède des connaissances en otologie,
  • un devis et une facture d’un audioprothésiste,
  • les formulaires ou dossiers d’intervention propres à certains organismes,
  • une déclaration de revenus
  • etc.

À cela s’ajoutent la reconnaissance d’un handicap éventuel et la nécessité impérieuse de porter une ou deux prothèses. L’âge du patient est souvent demandé pour prétendre à certaines aides financières pour appareil auditif, comme la prestation de compensation du handicap (PCH).

Quel remboursement pour les appareils auditifs en 2022 ?

Comme évoqué précédemment, la réforme “100 % santé” de la Sécurité sociale permet d’obtenir une prise en charge de 240 €, soit 60 % d’un montant plafonné de 400 € par prothèse auditive.

Le reste à charge peut être couvert en partie ou en totalité par votre mutuelle santé, en fonction des garanties souscrites (cela vaut également pour une surcomplémentaire santé).

Pour la prestation de compensation du handicap (PCH), cette aide financière pour appareil auditif donne lieu à une prise en charge complète. Il convient néanmoins de justifier d’un revenu annuel inférieur à 27 000 €. Dans le cas contraire, le remboursement couvre 80 %.

Accessible auprès d’associations nationales ou locales, il existe aussi un microcrédit social pour les personnes qui se trouvent en dehors du système bancaire. La somme accordée varie entre 300 et 5 000 €, remboursable à un taux d’intérêt avantageux, généralement sur 3 ans.

Qu’elles soient issues d’une ressource publique ou d’un organisme indépendant, certaines aides financières pour appareil auditif sont soumises à des changements plus ou moins réguliers. Leur montant peut ainsi varier selon les subventions accordées aux actions sociales, le profil du demandeur ou l’évolution du contexte économique.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson