Icône de recherche
Icône de téléphone 01 73 03 04 25 Service Client
tester son audition

Quelles est la fréquence de la voix humaine ?

Les sons que nous entendons sont produits par des vibrations qui se propagent sous forme d'ondes. L'un des paramètres acoustiques pris en compte dans l'analyse de ces ondes sonores est la fréquence exprimée en Hertz. La fréquence de la voix humaine varie quant à elle selon les individus, leur âge et leur sexe. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur la fréquence de la voix humaine.

Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Les mécanismes du larynx

Les sons de la parole sont produits en trois étapes différentes. L’appareil respiratoire fournit tout d’abord de l’air qui entre ensuite dans le larynx. Les cordes vocales situées dans le larynx émettent alors des vibrations qui sont ensuite transformées en sons dans le conduit vocal.

Le larynx est capable de se déplacer dans le cou pour moduler la fréquence des sons émis. En se déplaçant vers le haut les sons émis seront plus aigus et vers le bas plus graves.

Fréquence de la voix de l’homme et ses registres

La fréquence de la voix de l’homme varie généralement entre 100 et 150 Hertz. Trois registres différents sont utilisés pour classer les voix d’hommes. On parle alors de Ténor, de Baryton et de Basse. Le ténor étant la voix la plus aiguë et la voix de basse la plus grave.

Fréquence de la voix de la femme et ses registres

Chez les femmes la fréquence est plus élevée, puisque les voix féminines sont généralement plus aiguës. La fréquence de la voix de la femme varie donc généralement entre 200 et 300 Hertz. La voix d’un enfant peut quant à elle varier de 300 à 450 Hertz.

Les voix de femmes sont généralement classées dans trois registres qui sont le Soprano pour la plus aiguë, le Mezzo-soprano et l’Alto pour la plus grave.

Sensibilité de l’oreille

La sensibilité de l’oreille par rapport à la hauteur des voix varie d’une personne à l’autre. La sensibilité peut également varier selon l’âge. Cela dit, l’oreille est généralement moins sensible aux fréquences basses comprises entre 20 et 400 Hertz. Au-delà, des gênes peuvent être ressenties.

Risques liés au bruit

Au travail, à la maison ou à l’extérieur, nos oreilles sont soumises à des bruits plus ou moins forts et persistants. Plus le niveau sonore est important et sa durée d’exposition élevée, plus les risques de lésions auditives augmentent.
On considère qu’à partir de 85 décibels, un son peut devenir dangereux pour l’Homme. Des lésions irréversibles peuvent alors apparaître suite à une exposition prolongée à des sons de 85 décibels ou plus. D’autant plus que le seuil de la douleur n’intervient qu’à partir de 120 dB. Les risques peuvent aller de simples bourdonnements passagers, à des acouphènes permanents ou à la perte d’audition. Une solution possible est le port d’un appareil auditif.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson