A partir de quel moment faut-il envisager l'appareillage auditif ?

Nous conseillons aux personnes souffrant d’une perte d'audition, même légère, de recourir rapidement à l’appareillage auditif. Plut tôt vous serez appareillés, et plus l’efficacité des prothèses se fera ressentir.

Quels sont les avantages d'un appareillage auditif précoce ?

  • Ralentit la progression de votre perte auditive
  • Accélère le processus d’habituation et de rééducation du cerveau
  • Stimule votre système auditif pour préserver vos capacités de compréhension et de mémoire
  • Permet d’éviter les conséquences psychosociologiques de la surdité (isolement, manque de confiance en soi…)

Le fait de porter des appareils auditifs relativement tôt aggrave-t-il la perte auditive ?

S'il y a bien un mythe persistant dans le secteur de l'audioprothèse, c’est celui-ci.

NON, le fait de porter des appareils auditifs, quel que soit votre âge ou votre degré de surdité, n'aura pas un impact négatif sur votre audition, bien au contraire. Certains patients restent persuadés que l'amplification des aides auditives dégrade davantage leur audition. Il y a effectivement des cas ou l’appareillage auditif peut aggraver la perte auditive, mais dans ce cas, la faute revient à l’audioprothésiste qui n’aura pas adapté correctement l’appareil. Il est donc crucial de choisir un professionnel compétent et à votre écoute pour éviter ce type de situation.

Néanmoins, il est indispensable de vous procurer au préalable une ordonnance médicale provenant de votre médecin ORL. Seul spécialiste à même de vous confirmer que le port d'un appareil auditif sera pour vous sans risques.

L’amplification, si celle-ci est correctement adaptée, n’aura pas de conséquence négative sur votre perte. Au contraire, elle permettra de rééduquer votre capital auditif et votre cerveau, leur permettant de maintenir leurs capacités grâce à une stimulation quotidienne.

Quand faut-il réagir, quels signes doivent m'interpeler ?

Si vous éprouvez des difficultés à suivre une conversation, que fous faites souvent répéter vos interlocuteurs ou que vous demandez régulièrement de hausser le volume (voix, télévision, mp3...), il y a de grandes chances pour que vous souffriez d'une perte auditive, même légère. A ce stade, rien d'inquiétant ou de profondément handicapant, mais quand même. Si vous éprouvez ces difficultés, dites-vous que celles-ci iront de pis en pis et quelles pourront, à termes nuire à votre qualité de vie. Accepter ses difficultés, c'est faire un premier pas vers la guérison.

Au moindre doute concernant votre audition, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel de l'audition pour établir un diagnostic. Evitez à tout prix les fameux tests auditifs en ligne. Ces derniers peuvent vous avertir d'une éventuelle perte mais ne sont absolument pas fiables et peuvent vous induire en erreur. Le premier réflexe est donc d'effectuer un véritable test auditif. Vous pourrez le réaliser dans un centre d'audition, chez votre ORL ou chez un audioprothésiste où le dépistage auditif est généralement gratuit.

A l'issu de ce test, l'ORL ou l'audioprothésiste vous expliquera les résultats, vous présentant le degré de votre perte et ses conséquences sur votre audition. Les ORL recommandent souvent de recourir à l'appareillage lorsque une personne est atteinte d'une perte légère-moyenne, voir légère. Il n'y a pas de règle en soit, l'ORL vous prescrira une ordonnance s'il estime que votre perte est appareillable. Le patient reste le seul décisionnaire.