Icône de recherche
Icône de téléphone 0 801 840 986 Appel gratuit
perte auditive en france

L’Audition en France

Selon une étude menée par la Direction des Etudes de la Recherche et de l'Évaluation (DREES), 16% de la population française a des problèmes d'audition. En tout, ce sont 10 millions de personnes qui vivent avec la peur permanente de la surdité. Et en dépit des clichés, ce problème n'est pas spécifique aux séniors. Même s'il est vrai que 65% des plus de 65 ans sont victimes de pertes auditives, ils sont loin d'être les seuls. Découvrez les chiffres réels de l'audition en France.

Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Quand la perte auditive devient un problème de santé majeur

Interrogés, 1 français sur 2 déclare ne pas être suffisamment informé sur la santé auditive. Cela est d’autant plus choquant que la surdité et les acouphènes représentent la deuxième crainte de la population générale.

En France, ce sont plus de 10 millions de personnes qui ont de la peine à discerner des sons. Souffrant de perte auditive parfois partielle, parfois complète, ils doivent s’appuyer sur des appareils auditifs ou la langue des signes pour communiquer.

Dans 3 cas sur 100, la surdité est congénitale. C’est-à-dire que la personne est sourde dès sa naissance. Mais très souvent, c’est avec le temps que l’audition commence à défaillir.

La perte auditive inhérente à l’âge (ou presbyacousie) est la cause de surdité majeure en France. Après 65 ans, 65% des personnes déclarent souffrir de pertes auditives. A 65 ans, le déficit sonore est d’environ 0,5 dB par an. Après 75 et 85 ans, la perte auditive annuelle est respectivement de 1 dB et de 2 dB.

Au vu de ces chiffres, il est facile de comprendre pourquoi les problèmes d’audition ont longtemps été associés au troisième âge. Pour autant, des études récentes ont mis en lumière un phénomène surprenant : la perte auditive chez les jeunes.

Les jeunes français : prochaines victimes de la perte auditive

En février 2019, l’IFOP – Institut Français d’Opinion Publique – a conduit une étude nationale sur l’audition en France et les résultats de cette enquête sont tout bonnement surprenants !

Alors que 89% des 15-17 ans déclarent avoir une bonne audition, leurs réponses à d’autres questions laissent planer un doute :

  • 70% des 15-17 ont des difficultés à entendre correctement en cours ou au restaurant,
  • 76% doivent faire des efforts pour suivre les conversations téléphoniques,
  • 80% d’entre eux n’ont pas une audition suffisante dans les espaces publics.

A titre de comparaison, seuls 51 à 65% des français doivent tendre l’oreille dans les situations susmentionnées. De même, 59% des 18-24 ans et 65% des 15-17 ans ressentent fréquemment des acouphènes contre 43% des français.

Alors oui… Bien qu’ayant un meilleur état de santé général, les jeunes, souffrent de plus en plus de perte auditive. Mais est-ce réellement surprenant ?

50% des 15-17 ans écoutent de la musique avec un casque (ou des écouteurs) 1 à 2h par jour. Pour 20% d’entre eux, la durée d’exposition quotidienne oscille entre 2 et 3h. Plus intéressant encore, 42% des moins de 35 ans déclarent s’endormir avec les écouteurs de temps en temps à tous les soirs.

Suite à ces surexpositions permanentes, le tympan et même le canal auditif viennent par être affectés négativement. Les pertes auditives apparaissent assorties d’autres troubles de l’audition tels que les acouphènes.

Les acouphènes : un risque réel pour l'audition

Le terme ‘acouphènes’ est employé pour désigner des bruits (grésillements, sifflements etc.) entendus via l’une des oreilles (ou les 2) et qui n’émettent pas d’une source extérieure. En d’autres termes, celui qui souffre d’acouphènes est le seul à les entendre.

En France, 43% de la population se plaint régulièrement d’acouphènes. Et pourtant, encore une fois, ce mal est trop souvent ignoré.

Au sortir de la 21e édition de la Journée Nationale de l’Audition, il ressort que 34% des personnes ayant autrefois souffert d’acouphènes n’en ressentent plus. De même, 42% n’en ont plus que occasionnellement. Disparaissant fréquemment avec le temps, les acouphènes ont cependant un impact rel au quotidien :

  • 43% des patients reconnaissent être plus irritables,
  • pour 37% d’entre eux, ce problème d’audition est source d’anxiété,
  • 33% des personnes s’isolent et perdent leur joie de vivre

En plus de ces manifestations, ce problème auditif peut aussi engendrer une douleur chronique qui deviendra invalidante. Pire encore, dans 40% des situations, les acouphènes iront de pair avec une hypersensibilité aux bruits (ou hyperacousie).

Le plus surprenant est qu’une fois un traitement anti-acouphènes prescrit, 75% enregistrent des résultats satisfaisants.

Les chiffres clés de l'audition en infographie

audition en france

Les pertes auditives : un phénomène aux conséquences réelles

Même si 93% des français reconnaissent l’impact d’une bonne audition sur la vie sociale, très peu ont réellement conscience de son importance. Quand les pertes auditives s’installent, d’autres maux s’immiscent de façon pernicieuse.

Chez les personnes en pleine croissance, des problèmes d’audition peuvent être un frein majeur à l’apprentissage et au développement cognitif. Ayant de la peine à identifier tous les signaux présents dans son environnement, l’enfant peut devenir agressif, se replier sur lui-même ou perdre confiance en ses capacités.

Chez les adultes, le son de cloche est presque le même. Gênée d’avoir à systématiquement demander à ses proches de se répéter, une personne peut prendre de la distance. C’est le premier pas vers un isolement social profond, voire une dépression.

La bonne nouvelle, c’est que la perte auditive n’est pas une fatalité. Si vous remarquez que votre audition décline, demandez de l’aide à un professionnel. Vous serez surpris par toutes les options qui s’offrent à vous.

Quelles solutions pour faire face aux problèmes d'audition ?

1 français sur 2 n’a jamais fait de bilan auditif et 72% n’ont pas fait tester leur audition depuis au moins 5 ans.

En se rendant chez un audioprothésiste, il est possible de passer gratuitement un bilan auditif complet. Pendant 1h, votre oreille interne et externe sera examinée et en fonction de votre situation, différentes solutions. Parmi ces dernières, le port d’un appareil auditif.

Chez Unisson, vous y trouverez un large choix d’appareils auditifs au meilleur prix. N’hésitez pas à prendre rendez-vous, celui-ci est entièrement gratuit et sans engagement.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson