Icône de recherche
Icône de téléphone 01 73 03 04 25 Service Client
presbyacousie

La presbyacousie : symptômes et traitement

La presbyacousie est un trouble auditif qui se manifeste par la baisse progressive et constante de l'audition. Provoqué par le vieillissement naturel de l'oreille interne, ce trouble auditif nous concerne tous à partir d'un certain âge. En France, la surdité liée à l'âge représente en effet 9 cas sur 10. Alors quelles sont les causes de la presbyacousie ? Comment cette perte progressive de l'audition se manifeste-t-elle ? Comment la prendre en charge et la prévenir ?

Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Qu'est-ce que la presbyacousie ?

La presbyacousie est une diminution évolutive de l’audition, liée à l’âge. Forme la plus fréquente de surdité bilatérale chez l’homme, elle est souvent imperceptible avant l’âge de 60 ans.

Un trouble auditif lié à l’âge

Cette pathologie se caractérise par une perte importante de souplesse auditive sur les sons aigus, utilisés pour la compréhension de la parole. La perte auditive relevée varie selon les personnes : en moyenne, elle tourne autour de 0,5 dB par an à partir de 65 ans, autour de 1 dB à partir de 75 ans et de 2 dB à partir de 85 ans. Cette perte d’audition résulte du vieillissement des cellules et des changements provoqués au sein du système auditif :

  • dégénérescence des cellules contractiles, qui permettent la sélectivité des fréquences : il s’agit des cellules sensorielles de l’organe de Corti, et notamment des cellules ciliées externes (qui ne se renouvellent pas);
  • perte de souplesse des osselets : ces derniers ont normalement pour mission d’amplifier et de transmettre les vibrations, du tympan vers la cochlée;
  • diminution des neurones présents dans la cochlée (perte d’environ 2100 neurones tous les 10 ans);
  • lésions du système nerveux central : les informations auditives ne sont plus transportées et analysées correctement;
  • mauvaise irrigation de la strie vasculaire (tissu qui tapisse le canal cochléaire) et mauvaise oxygénation des organes de l’audition;
  • lésions de la membrane basilaire et du ligament spiral.

Certaines personnes peuvent souffrir d’une presbyacousie précoce, non liée à l’âge. Elle peut être provoquée par des facteurs génétiques, par des maladies (artériosclérose, diabète) ou encore par la prise fréquente de médicaments toxiques pour la cochlée (certains antibiotiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Des pathologies mixtes, portant sur les fréquences aiguës

Les personnes presbyacousiques ne sont pas sourdes, mais éprouvent des difficultés à suivre une conversation à plusieurs, dans un environnement bruyant ou lorsque la personne n’articule pas assez.

Il existe quatre grands types de presbyacousies :

  • sensorielle : la perte auditive porte uniquement sur les fréquences aiguës;
  • nerveuse : la perte de l’audition porte sur les fréquences aiguës et sur la distinction des fréquences vocales;
  • liée à la circulation sanguine : la perte auditive touche toutes les fréquences de sons;
  • mécanique : la perte auditive atteint les fréquences aiguës.

La plupart des pathologies sont mixtes. Certaines formes indéterminées provoquent une perte auditive dans les fréquences graves. Cette diminution de l’audition s’intensifie avec le temps, jusqu’à concerner des sons de plus en plus graves.

Pour traiter cette pathologie, il faut d’abord la diagnostiquer. Alors quels sont les symptômes de la presbyacousie ? Quels signes doivent vous alerter et vous pousser à consulter un audioprothésiste ou un médecin ORL ?

Comment ce trouble de l'audition se manifeste-t-il ?

Les personnes presbyacousiques ont du mal à distinguer les sons aigus (voix féminines et enfantines, chuchotements, certaines consonnes sifflantes…), mais continuent à entendre les sons graves. Plusieurs signes doivent alerter sur l’apparition éventuelle de cette perte de l’audition :

  • diminution de l’intelligibilité conversationnelle : la personne est gênée pendant les conversations à plusieurs, en réunion, dans un environnement bruyant (au restaurant ou pendant un repas de famille), devant la télévision ou en présence d’un bruit de fond (une musique d’ambiance);
  • besoin d’augmenter le volume sonore : l’intensité du son doit être augmentée pour que la personne puisse l’entendre (son du téléphone ou de la télévision);
  • diminution de la compréhension vocale : même lorsque le volume est amplifié, la compréhension devient difficile. Les sons sont déformés (les sons aigus ne sont plus correctement perçus) et les paroles mal interprétées;
  • présence d’acouphènes : ce trouble auditif parfois être accompagné de sifflements ou de bourdonnements d’oreille;
  • symptômes liés au comportement : la personne a du mal à communiquer. Sa vie sociale se détériore et elle commence à s’isoler. Un syndrome dépressif peut apparaître.

La presbyacousie se développe lentement au fil des ans : si elle n’est pas prise en charge, elle devient gênante et de plus en plus handicapante. Elle risque progressivement d’entraîner un isolement social. Il est donc essentiel de dépister cette pathologie assez tôt, pour pouvoir envisager un traitement.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic est réalisé par un médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste), qui passe ensuite le relais à un audioprothésiste. Ce professionnel de l’audition met en place un appareillage auditif adapté.

Comment dépister cette pathologie ?

Pour vérifier si vous êtes atteint ou non de presbyacousie, il est recommandé d’effectuer régulièrement un bilan auditif complet (tous les deux ans idéalement), auprès d’un audioprothésiste. Réalisé dans un centre auditif, cet examen gratuit dure entre 45 et 60 minutes. Il consiste à évaluer votre audition de manière complète :

  • l’audioprothésiste vous interroge sur vos habitudes de vie et sur les éventuelles gênes ressenties au quotidien;
  • il vérifie l’état de vos tympans et de vos conduits auditifs (otoscopie);
  • il réalise plusieurs tests audiométriques, dans une cabine insonorisée : une audiométrie tonale (test tonal, pour vérifier votre capacité à entendre) et une audiométrie vocale (test vocal, pour vérifier votre capacité à comprendre);
  • il analyse les résultats des tests, reportés sur un audiogramme : les courbes de l’audiogramme représentent vos capacités auditives. Elles permettent d’apprécier la présence d’une presbyacousie et le degré de l’éventuelle perte auditive.

Vous souhaitez réaliser un bilan auditif complet et gratuit ? Prenez rendez-vous sur notre site internet ou directement dans l’un de nos centres auditifs Unisson, situés à Paris et à Lyon.

Quels sont les traitements envisageables ?

Si la perte auditive est confirmée, l’audioprothésiste vous oriente vers un médecin ORL. Ce dernier réalise de nouveaux tests, pose un diagnostic et prescrit le port d’un appareillage auditif.

Le port d’une aide auditive permet en effet d’améliorer la compréhension de la parole et de ralentir la progression de la presbyacousie. Si aucun traitement n’est entrepris, les muscles et les nefs de l’oreille perdent leur sensibilité : la compréhension demande alors de plus en plus d’effort. Il est donc essentiel de prendre en charge cette perte de l’audition le plus rapidement possible. Un appareillage auditif précoce facilite l’apprentissage et maximise son efficacité.

Il existe aujourd’hui plusieurs modèles de prothèses auditives : les appareils auditifs extra-auriculaires (ou contours d’oreille : contours d’oreille BTE et contours d’oreille à écouteur déporté RIC) et les appareils intra-auriculaires (ultra-discrets, ces dispositifs sont quasiment invisibles).

Les audioprothésistes Unisson vous guident dans toutes vos démarches. Ils vous conseillent et vous aident à choisir la prothèse auditive la plus adaptée à vos besoins et à votre budget. Pour cela, ils prennent en compte votre mode de vie, vos préférences esthétiques, vos attentes en matière de confort… Ils vous proposent de tester un appareil auditif adapté pendant un mois, gratuitement et sans engagement. Vous profitez ensuite d’un suivi régulier, personnalisé et de plusieurs visites de contrôle chaque année.

Chez Unisson, les appareils auditifs sont proposés au meilleur prix, avec notamment des appareils haut de gamme à 995€, service et garantie inclus. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe.

Comment prévenir ou retarder l'apparition de ce trouble auditif ?

Prendre soin de ses oreilles permet de prévenir ou de ralentir l’apparition de la presbyacousie. Pour cela, il convient de suivre ces quelques conseils simples :

  • adopter une bonne hygiène de vie (alimentation variée et équilibrée, repos adapté, activité sportive régulière…);
  • protéger ses oreilles du bruit, éviter l’exposition trop fréquente aux bruits intenses (éviter de mettre le son trop fort dans un casque ou des écouteurs, par exemple);
  • ne jamais insérer d’objet ou de liquide dans ses oreilles;
  • consulter immédiatement en cas de douleur ou d’écoulement de l’oreille;
  • surveiller ses capacités auditives, en réalisant régulièrement des bilans auditifs.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson