Icône de recherche
Icône de téléphone 0 801 840 986 Appel gratuit
perte audition

Tout savoir sur les aides auditives

Aujourd'hui, entre 10 et 15% de la population française est touchée par ce que l'on appelle une "perte d'audition". Cette diminution de l'audition est causée principalement par le vieillissement naturel du conduit auditif. Des aides auditives existent pour pallier la baisse de l'audition. Il s'agit d'appareils auditifs qui se placent au niveau de l'oreille et qui permettent à la personne qui le porte d'entendre les sons et bruits qu'il ne pouvait plus entendre.

Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Préambules : les différents degrés de perte auditive

La perte d’audition se caractérise par une difficulté croissante à comprendre, entendre et interpréter les sons de notre environnement. Aujourd’hui, un barème permet de mesurer l’intensité et le degré de la perte auditive chez une personne.

audiogramme

La perte auditive est qualifiée de légère lorsque la perte est comprise entre 20 et 40 décibels. Elle est qualifiée de moyenne lorsque la perte est comprise entre 40 et 70 décibels. Elle est sévère lorsque la perte est comprise entre 70 et 90 décibels et est profonde entre 90 et 120 décibels.

Une personne est dotée d’une audition « normale » lorsque sa perte auditive ne dépasse pas les 20 décibels. On considère qu’un patient est atteint d’une surdité totale lorsque la perte auditive est supérieure à 120 décibels.

Chaque degré de la perte auditive s’accompagne de symptômes facilement reconnaissables. Par exemple, un patient atteint d’une perte auditive dite « légère » aura des difficultés à entendre des voix faibles ou lointaines, et ce, tout particulièrement dans un environnement bruyant. Lorsque l’on souffre d’une perte moyenne ou sévère, la perception des paroles se révèle difficile. Votre interlocuteur a alors besoin de parler fort ou de crier pour qu’il soit entendu. La perte profonde ou la surdité totale se caractérise par l’impossibilité d’entendre la totalité ou la quasi-totalité des sons.

A partir de quand suis-je susceptible de porter une aide auditive ?

Le port d’une aide auditive se justifie dès l’apparition des premiers symptômes d’une perte d’audition légère. Dans un premier temps, il s’agira d’identifier l’origine de la perte d’audition (la perte peut en effet avoir différentes origines) et de corriger celles-ci.

Il est important de consulter dès l’apparition des premiers symptômes. Et pour cause : la perte progressive de l’audition peut mener à un isolement social, voire même à une dépression de la personne qui en souffre. Le sujet ne pourra plus suivre les conversations et se retrouvera, de ce fait, à l’écart de toutes interactions sociales avec ses proches.

Aujourd’hui, on sait qu’une personne sur trois âgée de plus de 65 ans est atteinte d’une perte auditive. Chez les personnes âgées de plus de 70 ans, cette proportion s’élève à une personne sur deux. Pour cette raison, on conseille de commencer à consulter un professionnel de l’ouïe dès les 60 ans pour déceler certaines prémices à une baisse d’audition.

C’est en effet à partir de la soixantaine que commence à se manifester les symptômes de la presbyacousie, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Cette presbyacousie se manifeste par une perte progressive de l’ouïe due à la dégénérescence naturelle de l’oreille interne.

Pour habituer le patient au port d’une aide auditive et éviter certaines complications, il est alors conseillé de porter l’aide auditive à partir du moment ou la perte auditive est légère (et si le patient en a besoin).

Qu'est-ce qu'une aide auditive ?

Une aide auditive est un appareil qui se place au niveau de l’oreille de la personne atteinte de perte auditive, et ce, pour lui permettre d’entendre à nouveau des sons et des bruits qu’il ne pouvait plus percevoir. Le principe de fonctionnement est relativement simple, et, dans la majorité des cas, on retrouve trois éléments principaux au sein de l’aide auditive :

Un microphone qui convertit les sons extérieurs en signaux électriques. Un processeur et un récepteur qui traitent les signaux électriques et qui en amplifient la puissance du signal pour le convertir à nouveau en son. Un haut-parleur placé dans le conduit auditif qui transmet le son amplifié vers l’oreille de la personne qui porte l’aide auditive.

L’objectif est alors d’amplifier les sons de l’environnement du sujet pour que celui-ci puisse les percevoir correctement.

Les différents types d'aides auditives

type aide auditive

À ce jour, on retrouve principalement trois types d’aide auditive : le contour d’oreille, le micro-contour d’oreille et l’appareil intra-auriculaire.

  1. Le contour d’oreille (le BTE) est sûrement l’une des aides auditives les plus couramment utilisées. Et pour cause : elle se révèle particulièrement fiable, résistante et facile à utiliser. On le reconnait facilement au petit boitier emblématique qui est placé derrière le pavillon de l’oreille. C’est dans ce boitier que se trouvent les composants électroniques qui transmettent les sons amplifiés à l’oreille du patient, via un petit tube inséré dans le conduit auditif. Cet appareil est recommandé pour les personnes souffrant d’une surdité légère à profonde. Le seul inconvénient à cette aide auditive est son aspect esthétique : s’il est discret, il peut être vu de tous.
  2. Le micro-contour d’oreille (le RIC) fonctionne à l’identique que le contour d’oreille dit classique. Seule différence : comme son nom l’indique, il est particulièrement petit et discret. Tous les composants du micro-contour d’oreille sont identiques au BTE, mais dans un plus petit format. Pour cette raison, son port est particulièrement recommandé chez les personnes souffrant d’une perte auditive légère à sévère et désireuse de porter un appareil sobre et discret.
  3. L’aide auditive connue sous le nom d’appareil intra-auriculaire se présente sous la forme d’un appareil qui se place dans le conduit auditif (ou en son creux). L’appareil capte les sons, les amplifie et les restitue à la personne qui porte l’appareil. Cette aide auditive se révèle être particulièrement discrète et est indiquée pour les personnes dont la perte d’audition est qualifiée de moyenne. L’intra-auriculaire est cependant plus fragile que les aides auditives BTE et RIC.

Comment déterminer l'aide auditive qui sera la plus adaptée à mon profil ?

Chaque type et modèle d’aide auditive est adapté à un certain profil de patient accusant une perte auditive. Plusieurs éléments permettent de déterminer avec précision l’aide auditive qui vous conviendra le mieux.

Le premier élément à prendre en compte à l’heure de s’équiper d’une aide auditive sera le degré de la perte d’audition dont vous souffrez. Certains appareils sont davantage recommandés pour des pertes auditives légères tandis que d’autres sont indiqués pour de sévères problèmes d’audition. Certains modèles, comme les contours ou les micro-contours d’oreilles présentent l’avantage de remédier aussi bien à une perte légère qu’à une perte sévère.

Le style de vie que vous menez influe également sur le type d’aide auditive que vous porterez. En effet, certains modèles sont plus fragiles que d’autres. En fonction des activités que vous pratiquez ou du style de vie que vous menez (activité sportive, nage, sédentarité, hygiène de vie, etc.), l’audioprothésiste pourra alors vous orienter vers un certain type d’aide auditive. De la même manière, votre dextérité et votre capacité à utiliser un appareil plus ou moins compliqué influenceront le choix de l’aide auditive.

L’attention que vous portez à l’esthétique (et à votre apparence) peut également influencer le style d’aide auditive portée. En effet, si vous souhaitez que votre appareil soit le plus discret, il faudra alors s’orienter vers un micro-contour d’oreille ou un appareil intra-auriculaire.

Finalement, la physiologie de votre oreille (taille la forme de votre conduit auditif) influe également sur le modèle d’aide auditive.

Ainsi, de nombreux paramètres sont à prendre en compte à l’heure de choisir une aide auditive adaptée à son profil. Aucune panique à avoir cependant : pour déterminer avec précisions le type d’appareillage que vous porterez, il vous faudra rencontrer un audioprothésiste qui, grâce à des entretiens et des analyses, pourra vous orienter vers une aide auditive parfaitement adaptée à votre profil.

Faut-il s'orienter vers une ou deux aides auditives ?

Dans la grande majorité des cas, lorsque l’on fait face à une perte d’audition due à une presbyacousie, aussi bien l’oreille droite que l’oreille gauche sont touchées par le phénomène de perte auditive. Il est relativement rare de ne perdre l’ouïe que d’une seule oreille, mis à part un éventuel accident ou autre traumatisme. De ce fait, il est généralement conseillé d’équiper ses deux oreilles d’aides auditives si les deux oreilles sont touchées par une perte d’audition.

En effet, les audioprothésistes et ORL conseillent aux patients atteints de surdité de privilégier une audition binaurale (qui a trait aux deux oreilles). Cela permet d’habituer ses deux oreilles aux ports d’une aide auditive et d’éviter qu’une seule oreille n’ait à supporter, à elle seule, l’un de nos cinq sens (et limiter sa fatigue ou sa dégénérescence).

Le port d’une seule aide auditive se justifiait par le coût élevé de l’équipement. Aujourd’hui la réforme 100 % santé (entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2021) permet aux personnes souffrant d’une mauvaise audition de prétendre au port d’un appareil auditif avec un reste à charge de 0 euro.

Quel est le tarif d'une aide auditive ?

Le prix d’une aide auditive peut grandement varier entre les différents modèles qui existent sur le marché, et ce, en fonction de son niveau de performance, de la technologie embarquée et de différentes fonctionnalités plus ou moins récentes ou performantes. Aujourd’hui en France, une aide auditive peut coûter entre 0 (dans le cadre de la réforme 100% santé) et 3000 euros. En moyenne, une aide auditive en France coûte environ 1500 euros.

Chez Unisson, le tarif d’une aide auditive va de 0 euro à 1190 euros, pour les modèles haut de gamme. Unisson s’engage depuis maintenant plus de 15 ans à démocratiser et à faciliter l’accès aux aides auditives pour les personnes souffrant de problèmes d’audition. Les tarifs pratiqués chez Unisson sont environs 40 % moins chers que chez d’autres audioprothésistes, à matériel, qualité et service similaire.

Une aide auditive est remboursée à hauteur de 60 % par la sécurité sociale et peut être plus ou moins complétée par une complémentaire santé (cela dépend de votre mutuelle). Le tarif maximal fixé par la sécurité sociale pour l’acquisition d’une aide auditive est de 400 euros par oreille (soit 800 euros pour équiper les deux oreilles). La Sécurité sociale rembourse donc 240 euros par oreille (et donc 480 euros pour les deux oreilles). À cela s’ajoute le remboursement perçu par la mutuelle si le patient en possède une.

> Découvrez nos solutions de remboursement pour vos aides auditives

La réforme 100% santé : les conséquences sur les aides auditives

remboursement appareils auditifs 100% sante

Entrée en vigueur au 1er janvier 2021, la réforme 100% Santé permet aujourd’hui de bénéficier d’un panier de soin minimal pour corriger des problèmes d’audition. Cela permet d’acquérir une aide auditive 100% remboursée par la sécurité sociale et la complémentaire santé.

Les audioprothésistes ont pour obligation de proposer au moins un devis comprenant une offre entièrement remboursé par la sécurité sociale aux patients qui viennent les consulter. Il s’agit des aides auditives de classe 1 ou de catégorie 1. Elles permettent de pallier à un déficit auditif sans avoir à débourser un seul centime d’euros.

> Découvrez tous nos appareils auditifs éligibles au 100% Santé

Comment s'équiper d'une aide auditive ?

Si vous constatez que vous écoutez de moins en moins bien, il est important de prendre rapidement un rendez-vous chez un ORL. Celui-ci pourra alors vous faire passer un bilan auditif complet. S’il considère que votre perte de l’ouïe justifie le port d’une aide auditive, l’ORL vous fournira une prescription médicale pour bénéficier d’un appareillage auditif (de classe 1 ou de classe 2).

Il vous faudra alors prendre rendez-vous avec un audioprothésiste. Grâce à entretien et divers examens, celui-ci vous orientera vers une aide auditive adaptée à votre profil.

Vous souhaitez tester gratuitement une aide auditive de classe 1 ou de classe 2 ? Demandez votre essai gratuit dans l’un de nos centres auditifs Unisson

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson