Blog Unisson

L’appareil auditif rechargeable… ou comment se passer définitivement des piles

On ne vous apprendra sans aucun doute rien en annonçant cela : pour qu’un appareil électrique puisse fonctionner, celui-ci doit être alimenté en énergie, et notamment en électricité. C’est le cas des appareils auditifs, ces petits condensés de technologie, qui permettent à un individu atteint de surdité d’entendre (presque) normalement. Pourtant, ces appareils présentent un inconvénient : ils sont particulièrement énergivores. Résultat ? Le patient doit régulièrement changer les piles de son appareil au risque de se retrouver sans l’appareil qui lui facilite la vie de tous les jours.

Les avancées technologiques de ces dernières années nous ont menés sur le chemin des objets rechargeables. Si nous pouvons recharger nos téléphones portables, nos enceintes, et même nos montres, pourquoi cela ne serait-il pas possible avec nos appareils auditifs ? Et c’est bel et bien ce qui est en train de se passer ! L’on retrouve en effet de plus en plus de prothèses auditives rechargeables sur le marché… et cela constitue une petite révolution pour les personnes appareillée. Alors, prêt à sauter le pas ? On fait le point sur les appareils auditifs rechargeables.

Un appareil auditif rechargeable, qu’est ce que c’est concrètement ?

Tout le monde connait les appareils auditifs à piles. Ce sont les premiers modèles d’appareil auditif électrique à avoir été inventé et à avoir été adopté par les personnes souffrant de problème auditif. Leur principe de fonctionnement est relativement simple : il s’agit d’un circuit électronique alimenté par des piles auditives. Leur durée de fonctionnement variait alors en fonction du type de pile (10, 13, 312 ou 675) installé au sein de l’appareil.

La première alternative à ces appareils auditifs à pile dits « classique » fut l’appareil auditif à accumulateur. Inventé au tournant des années 2000, cet appareil reposait sur le même concept (l’appareil est alimenté par une pile), mais introduisait, déjà, une grande nouveauté : les piles étaient rechargeables. Il suffisait alors d’extraire la pile de l’appareil auditif et de la placer dans un boitier connecté sur secteur pour la recharger.

Ce n’est que plus récemment qu’est apparu l’appareil auditif rechargeable : les piles auditives ont tout simplement été remplacées par une batterie. Le principe de fonctionnement est alors le même. Seule l’alimentation électrique change. Désormais, l’aide auditive est alimentée par une batterie rechargeable lithium-ion (les mêmes que l’on retrouve au sein de nos téléphones portables). Il suffit alors de brancher son appareil auditif sur secteur (sur un support de recharge la plupart du temps) pour le recharger, un peu comme si vous rechargiez votre téléphone finalement !

Les réflexes sont simples : il suffira de poser vos prothèses auditives sur le support de recharge avant d’aller vous coucher. Au réveil, ces dernières seront totalement rechargées. On considère qu’un appareil auditif se recharge en moyenne en six heures… pour 24 heures d’utilisation.

Les avantages de l’appareil auditif rechargeable

L’invention du premier appareil auditif rechargeable en 2008 (il s’agissait à l’époque du modèle eCharger de Siemens) a constitué une véritable révolution pour les personnes souffrant d’un problème d’audition. En près de 13 ans, la part de personnes portant un appareil auditif rechargeable en France est passée de 5 % à 40 %… et la part de personnes s’orientant vers cette solution ne fait que grandir. Et pour cause : l’appareil auditif rechargeable possède de nombreux avantages.

Tout d’abord, l’invention de l’appareil auditif rechargeable s’est accompagnée d’un confort de vie accrue. En effet, pour le patient, posséder ce type d’appareil permet de ne plus se soucier de son stock de piles. Il s’agit alors d’une innovation particulièrement pratique : en voyage, chez soi, ou même en déplacement professionnel, le patient n’a plus à transporter avec lui de nombreuses piles auditives.
De la même manière, le patient n’a plus à manipuler constamment son appareil auditif : en effet, il lui suffit de le poser sur le support de charge pour que sa batterie se recharge. Cela facilite grandement la vie des personnes souffrant d’une pathologie invalidante (arthrose, parkinson, difficulté à manipuler des objets de petite taille).

L’appareil auditif permet également de faire économie d’échelle. On considère qu’une personne malentendante dépense entre 50 et 70 euros chaque année pour l’achat de piles auditives. L’acquisition d’un appareil rechargeable permet alors de ne plus avoir à acheter de piles jetables… et d’amortir un appareil auditif haut de gamme sur le long terme.

À cela s’ajoute également un avantage écologique. En effet, les piles se révèlent être particulièrement compliquées à recycler. Réduire sa consommation de piles auditives en adoptant une aide auditive rechargeable permet d’agir favorablement pour la planète (et l’on supprime par la même occasion la consommation de l’emballage des piles).

Finalement, les supports de charge pour appareil auditif peuvent parfois embarquer des technologies qui favorisent l’entretien de l’aide auditive. On retrouve ainsi des supports de charge qui permettent de sécher ou même de nettoyer l’aide auditive, ce qui prolonge leur durée de vie. Par exemple, le Charge N Clean de Widex permet à la fois de recharger vos prothèses, de les nettoyer grâce à un système UV et de les déshumidifier (système de séchage).

Les différents modèles d’appareil auditif rechargeable

On retrouve aujourd’hui de plus en plus de fabricants d’appareils auditifs rechargeables. Unisson, en sa qualité d’audioprothésiste, propose des modèles rechargeables à des tarifs jusqu’à 40 % moins cher que ses concurrents.

Pour acquérir un appareil auditif rechargeable, il suffit de s’adresser à l’une des enseignes d’Unisson, située à Paris, à Nice, à Lyon, à Bordeaux ou à Lille. L’audioprothésiste qui vous accueillera pourra alors vous proposer différents modèles répondants à votre degré de perte auditive et vos besoins.

chargeur appareil auditif rechargeable starkey

À ce jour, les contours d’oreille (BTE) et les mini-contours d’oreille (miniRITE) existent en tant qu’appareil auditif rechargeable. Pour des raisons de tailles, seulement quelques modèles d’appareils auditifs intra-auriculaires disposent de la technologie rechargeable. Par exemple, Signia a lancé en 2021 son Active Pro X et Starkey, ses Livio Edge AI ITC, les 1ères aides auditives intra-auriculaires rechargeables et connectées.

À noter qu’aujourd’hui, tous les degrés de perte auditive ne peuvent être traités grâce à un modèle d’aide auditive rechargeable. En effet, dans le cadre d’une perte auditive sévère, les appareils rechargeables pourraient ne pas convenir, pour la simple et bonne raison que la perte auditive sévère demande une prothèse auditive puissante… et donc de plus d’énergie.

Vous souhaitez tester un modèle rechargeable ? Demandez votre essai dans l’un des centres auditifs Unisson. Cet essai est gratuit et sans engagement

Je demande un essai

Articles sur les mêmes sujets

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'