Icône de recherche
Icône de téléphone 0 801 840 986 Appel gratuit
qu’est-ce que l’hypoacousie

Tout savoir sur l’hypoacousie

L'hypoacousie désigne une diminution de l'audition. Plus ou moins importante, cette baisse de l'ouïe peut être temporaire ou permanente. Si la surdité survient souvent avec l'âge, elle peut aussi toucher les enfants et les jeunes adultes. Alors qu'est-ce que l'hypoacousie exactement ? Par quoi est-elle causée et quels sont ses symptômes ? Et comment traiter cette baisse de l'audition ?

Un expert Unisson à votre écoute

De 9h à 19h du lundi au vendredi et de 9h à 12h le samedi

Icône de téléphone 0 801 840 986
Vous avez un doute sur votre audition ?

Effectuez un bilan auditif complet et gratuit avec un audioprothésiste au sein de nos laboratoires.

Qu'est-ce que l'hypoacousie ?

L’hypoacousie, ou surdité, est un trouble qui affecte la perception des sons. Si l’hypoacousie peut être congénitale, elle peut également être provoquée par différents facteurs extérieurs et se manifester sous plusieurs formes.

Les différents types de surdité

Quels sont les 2 types de surdité ? On les distingue notamment par la nature de la structure touchée dans l’oreille (oreille externe, oreille moyenne ou oreille interne) :

  • la surdité de perception : elle résulte d’un problème dans la perception et l’analyse du son, et apparaît suite à une lésion de l’oreille interne (atteinte de la cochlée ou cellules ciliées) ou des fibres nerveuses du nerf auditif. Quelles sont les causes de la perte auditive ? Elle peut être causée par une fracture du rocher ou un traumatisme crânien, par la maladie de Ménière, par une presbyacousie (perte de l’audition liée à l’âge), par une infection ou une tumeur ayant porté atteinte au nerf auditif, par un traumatisme sonore, par la prise de médicaments ototoxiques…;
  • la surdité de transmission : elle traduit un problème dans le transport du son à travers le conduit auditif, et un dysfonctionnement au niveau de l’oreille externe ou de l’oreille moyenne. Elle peut par exemple être provoquée par une otite externe et la formation d’un œdème, par un bouchon de cérumen ou par un corps étranger qui empêchent le son de parvenir jusqu’au tympan. Les vibrations sonores transmises par le tympan peuvent aussi être altérées par l’apparition d’une pathologie (tympanosclérose, otite chronique, tumeur ou ostéome du conduit auditif externe, perforation du tympan…), ce qui gêne l’audition.

Une diminution des seuils de l’audition

Que le patients souffre d’une hypoacousie de perception, de transmission ou mixte cette pathologie se traduit par une perte de l’acuité auditive : la capacité à percevoir les sons est diminuée. On parle ainsi tout simplement d’une baisse de l’audition. Contrairement à l’anacousie, la baisse auditive reste partielle (et non totale). Elle ne doit pas être confondue avec l’hyperacousie, qui désigne une hypersensibilité aux sons.

La baisse de l’audition prend plusieurs formes et présente différentes caractéristiques selon les cas. L’hypoacousie peut survenir de manière brutale ou progressive, et être temporaire ou irréversible.

Cette diminution de l’audition est définie :

  • d’un point de vue qualitatif : elle est unilatérale ou bilatérale (elle touche les deux oreilles), homogène ou hétérogène (elle touche uniquement certaines fréquences), avec la présence ou non de distorsions sonores (déformations des sons);
  • d’un point de vue quantitatif : la perte de l’audition est variable. L’hypoacousie peut provoquer une surdité légère (perte de 20 à 40 dB, la personne fait répéter les sons aigus, surtout en milieu bruyant), une surdité moyenne (perte de 40 à 70 dB, la personne demande à son interlocuteur d’élever la voix pour le comprendre), une surdité sévère (perte de 70 à 90 dB, certains sons forts restent audibles) ou une surdité profonde (perte de 90 à 120 dB, la personne n’entend plus du tout la parole sans appareil auditif).

Quels symptômes ?

Plusieurs symptômes doivent alerter sur l’apparition d’une diminution de l’audition :

  •  la personne a du ma à suivre une conversation dans un environnement bruyant, à plusieurs ou avec des interlocuteurs éloignés;
  • elle a l’impression que ses interlocuteurs n’articulent pas;
  • elle a tendance à parler très fort;
  • elle n’entend pas la sonnerie de la porte ou du téléphone;
  • elle éprouve des difficultés à écouter de la musique et à identifier certains sons.

Cette baisse de l’audition peut être isolée ou s’accompagner d’autres signes :

  • des vertiges;
  • des acouphènes;
  • des écoulements de l’oreille;
  • de la fièvre.

Si vous remarquez une diminution de vos capacités auditives, et que vous avez l’impression de moins bien entendre de manière générale ou dans certaines situations, rapprochez-vous d’un professionnel de l’audition.

Diagnostic

Si elle n’est pas prise en charge, cette surdité peut avoir des conséquences importantes sur le développement du langage chez l’enfant. Elle peut également provoquer l’isolement chez l’adulte et la personne âgée et, petit à petit, la baisse de ses facultés intellectuelles. Il est donc essentiel de dépister rapidement ce trouble de l’audition, pour pouvoir mettre en place les traitements adaptés.

Comment diagnostiquer cette baisse de l’audition ?

Pour confirmer la présence d’une hypoacousie e évaluer le degré de la perte auditive, il convient de se rapprocher d’un professionnel de l’audition.

Dès l’apparition des premiers symptômes, il est en effet recommandé de faire réaliser un bilan auditif complet chez un médecin ORL ou dans un centre auditif, avec un audioprothésiste. Durant entre 45 et 60 minutes, le bilan réalisé dans un centre auditif est gratuit. L’audioprothésiste recourt à plusieurs examens, pour évaluer vos capacités auditives :

  • il vous interroge d’abord sur l’apparition des symptômes (quant et comment), sur votre mode de vie et sur la gêne auditive que vous ressentez au quotidien;
  • il examine et vérifie l’état de vos conduits auditifs et de vos tympans (cet examen est connu sous le nom d’otoscopie);
  • il vous fait passer plusieurs tests, dans une cabine insonorisée : un test tonal (l’audiométrie tonale permet de vérifier votre capacité à entendre les sons) et un test vocal (l’audiométrie vocale consiste à vérifier votre capacité à comprendre la parole);
  • il reporte les résultats des tests sur un audiogramme, pour les analyser et vous les expliquer : les courbes graphiques représentent vos capacités auditives et permettent d’évaluer le degré de la perte d’audition.

Vous souhaitez vérifier la qualité de votre audition ? Pour réaliser un bilan auditif complet et gratuit, prenez rendez-vous directement sur notre site internet. Vous pouvez également vous rendre dans l’un de nos centres auditifs Unisson, à Paris ou à Lyon.

Traitements

Quel traitement envisager ?

Si l’audioprothésiste détecte une perte auditive, il vous oriente vers un ORL médecin spécialiste de l’audition. Après avoir procédé à de nouveaux tests, ce dernier établit un diagnostic et vous indique le traitement le plus adapté.

Comment récupérer de l’audition naturellement ? Plus tôt le trouble auditif sera détecté, plus facile et efficace sera la prise en charge. En effet, le traitement de la perte auditive dépend en grande partie de ses causes. Par exemple, si la diminution de l’audition est provoquée par la présence d’un bouchon de cérumen, il suffit de le retirer. Si une infection est à l’origine de l’hypoacousie, un traitement médicamenteux doit être prescrit.

Dans certains cas, la perte de l’audition est définitive et nécessite le port d’aides auditives. Ces appareils permettent en effet d’améliorer de manière considérable les capacités auditives de la personne souffrant d’hypoacousie. Plusieurs modèles de prothèses auditives sont aujourd’hui proposés sur le marché, pour répondre à tous les types de troubles auditifs :

  • les appareils auditifs extra-auriculaires (ou contours d’oreille) : contours d’oreille BTE et contours d’oreille à écouteur déporté RIC;
  • les appareils auditifs intra-auriculaires : ultra-discrets, ces dispositifs sont quasiment invisibles.

Chez Unisson, nous vous accompagnons dans toutes vos démarches. Nos audioprothésistes diplômés d’État vous aident à choisir l’appareil auditif le plus adapté à vos préférences, à vos attentes et à vos besoins. Nous proposons les prothèses auditives au meilleur prix du marché, avec des appareils haut de gamme à 995€, service et garantis inclus.

Nous vous proposons également de tester gratuitement une aide auditive pendant un mois, sans engagement. Nous vous offrons un suivi personnalisé pendant un an, et plusieurs visites de contrôle sur les années suivantes. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en savoir plus sur nos services.

Télécharger notre guide de l'appareillage auditif

Trouver un centre Unisson